Accueil
Nous contacter

Publications

Dossier et synthèsePenser une offre linguistique à l'échelle d'un territoire

Enjeux, conditions, coopération

mai 2015, 28 p.

Depuis plusieurs années, discours publics et dispositions législatives se sont multipliés pour faire de la connaissance de la langue française une dimension centrale du processus d’intégration et du parcours administratif de l’étranger en France. Parallèlement, de nombreuses actions de formation linguistique ont vu le jour, en particulier dans le cadre de la Politique de la Ville : ateliers sociolinguistiques ou d’acquisition de savoirs de base, cours de français en direction de femmes immigrées… Droit essentiel, vecteur d’autonomie sociale, de participation à la vie de la cité et d’insertion professionnelle, la connaissance de la langue française renvoie à des finalités et besoins multiples.

En réponse à cette diversité, l’offre linguistique proposée dans un certain nombre de villes est aujourd’hui variée et mobilise un nombre important d’acteurs. Cette richesse est un véritable atout, en même temps qu’elle peut comporter le risque d’être quelque peu disparate, hétérogène, parfois difficilement lisible, tant pour les populations que pour les acteurs publics. Paradoxalement, d’autres territoires doivent faire face à une demande croissante, dans un contexte où l’offre tend à se réduire. D’où l’importance, à l’échelle locale ou intercommunale, de travailler les enjeux et les conditions d’une offre linguistique structurée, cohérente, adaptée aux besoins et à leurs évolutions.

Développer une telle approche suppose, en amont – pour les porteurs de dynamiques territoriales comme pour les acteurs de l’offre linguistique –, de travailler ensemble plusieurs questions : quels sont les enjeux de l’apprentissage de la langue du pays d’accueil, au regard des populations et des pouvoirs publics ? De quoi parle-t-on précisément ? Quelles politiques sont à l’œuvre aujourd’hui ? Quels types d’offre linguistique sont animés, par quels acteurs ? À partir de quels enjeux et à quelles conditions développer une approche territoriale de l’offre linguistique ? Sous quelles formes ? À quelle échelle ?

Ce cycle de qualification proposé par le Pôle de ressources en avril 2014 a réuni, sur deux jours, une vingtaine de professionnels de structures diverses - organismes de formation, associations, collectivités, Éducation nationale - porteurs d’actions linguistiques sur le plan local ou de dispositifs sur le plan départemental.
La première journée s’est centrée sur des apports de cadrage (notions, enjeux, sens et mise en œuvre des politiques publiques…, à partir de l’intervention de l’Observatoire régional de l’Intégration et de la Ville, centre de ressources alsacien ayant particulièrement investi ces questions). La deuxième journée s’est intéressée plus particulièrement à l’intérêt et aux conditions du développement de coordinations linguistiques territoriales (enjeux, jalons méthodologiques, présentation de démarches locales, à partir de l’intervention de Co-alternatives et de porteurs d’expériences val d’oisiens).


Thématiques : Immigration-intégration , Politique de la ville


Autres contenus sur le thème : Immigration-intégration


Autres contenus sur le thème : Politique de la ville

© PÔLE DE RESSOURCES VILLE ET DÉVELOPPEMENT SOCIAL VAL D'OISE - Mentions légales - Plan du site - Crédits