Accueil
Nous contacter

Actions de qualification

Atelier

Médiation sociale, pour une approche intégrée au projet de territoire

28 juin 2013 - 14h-17h - Gonesse

Qualité du cadre de vie, tranquillité, sécurité… sont quelques unes des aspirations fondamentales portées par les habitants, qui se manifestent avec peut-être plus d’acuité dans les territoires urbains fragilisés. En réponse,l’action publique a développé progressivement depuis le début des années 1980 des politiques de développement social urbain, de prévention de la délinquance, de gestion urbaine de proximité… Celles-ci inscrivent un nombre important et hétérogène d’acteurs dans ces territoires, qui, au regard de leurs compétences spécifiques, contribuent à un fonctionnement social urbain de qualité.
Aux côtés de ces interventions « traditionnelles » mais aussi, parfois, face à leurs limites, a émergé, dans le courant des années 1990, une autre fonction devenue progressivement métier : la médiation sociale. Face aux effets de la crise urbaine, sociale, économique, de nombreuses initiatives se sont développées afin d’améliorer les relations entre les habitants et les services publics, les rapports sociaux dans les espaces publics, et de prévenir ou résoudre les conflits de la vie quotidienne.
Si aujourd’hui, la médiation est relativement visible dans les territoires, elle reste encore assez peu lisible pour nombre d’acteurs, en termes de cadre et limites d’intervention comme de positionnement au regard des autres métiers de la proximité. En corollaire, elle n’est que rarement inscrite et intégrée dans une politique publique territoriale.
Comment, dès lors, appréhender la médiation sociale dans sa pleine dimension ? L’inscrire en tant que telle dans une politique publique territoriale, tout en garantissant, par ailleurs, ses conditions d’exercice et son cadre déontologique ?

L’atelier s’appuiera sur des apports de cadrage, la présentation d’une démarche, des échanges et la production d’une réflexion collective avec les participants.

Laurent Giraud, Directeur de l’association nationale France Médiation, précisera le concept de médiation sociale, son émergence dans les territoires en Politique de la ville, la spécificité et plus-values de ses modes d’intervention, et ses principaux modes d’appropriation actuels par les acteurs locaux.

En 2003, la Ville de Lyon, la Préfecture, l’agglomération du Grand Lyon, les bailleurs sociaux, les transporteurs et EDF ont initié un dispositif de médiation sociale, via la création de l’Association Lyonnaise pour la Tranquillité et la Médiation (ALTM). Ce dispositif s’est principalement développé dans une visée de tranquillité publique, il se situe aujourd’hui clairement dans une optique de cohésion sociale. Laurence Emin-Coutinho, coordinatrice du pôle prévention à la Ville de Lyon et Xavier Rochefort, directeur de l’association ALTM présenteront leurs positionnements et partis pris respectifs, et illustreront la plus-value d’une fonction de médiation sociale pleinement intégrée à un projet de territoire et à ses dynamiques sociales et urbaines.

À partir des apports et enseignements des deux premiers temps de cet atelier, une troisième séquence approfondira avec les participants l’enjeu et la traduction opérationnelle d’une inscription de la médiation dans une politique territoriale de cohésion sociale.

Adresse :
Gonesse
Pôle Jeunesse Solidarité, 1 avenue Pierre Salvi

Contact : Denis Tricoire
Tél : 01 34 04 12 12


Thématiques : Médiation sociale, Gestion urbaine de proximité (GUP), Prévention-sécurité, Habitat-logement


en savoir plus

Toutes nos actions de qualification font l'objet de publication en accès libre sur notre site.
Voir la rubrique Publications :

Autres contenus sur le thème : Médiation sociale


Autres contenus sur le thème : Gestion urbaine de proximité (GUP)


Autres contenus sur le thème : Prévention-sécurité


Autres contenus sur le thème : Habitat-logement

© PÔLE DE RESSOURCES VILLE ET DÉVELOPPEMENT SOCIAL VAL D'OISE - Mentions légales - Plan du site - Crédits