Accueil
Nous contacter

Actions de qualification

Petit-déjeuner

École et loisirs des jeunes : des lieux qui construisent le genre

9 juin 2011 - 9h30-12h - Ermont

Ce Petit-déjeuner du Pôle est organisé autour de l’intervention de Sylvie Ayral, Professeure agrégée, Docteure en Sciences de l’éducation, Prix Le Monde 2010 de la Recherche universitaire, Observatoire international de la violence à l’école, Université Bordeaux II.

L’injonction sociale à la virilité et à l’hétérosexualité encourage, chez les garçons, le refoulement de l’intime et de la sensibilité. Elle les incite à l’agressivité, à la compétition, à la témérité, mais également aux conduites sexistes, homophobes et violentes. Pour que l’École et les politiques de jeunesse en général ne deviennent pas une « fabrique des garçons » en toute bonne conscience, l’intervention de Sylvie Ayral montrera l’urgence d’enrayer les mécanismes institutionnels qui, non seulement conduisent à accepter et perpétuer des pratiques en contradiction avec le traitement égalitaire des sexes mais, de plus, rendent difficile sinon impossible la prise en compte des effets pervers que ces pratiques entraînent sur la construction de l’identité sexuée des garçons et des filles.

Sa réflexion sera étayée par deux recherches :

- La première, récente, menée par Sylvie Ayral sur cinq collèges de Gironde aux caractéristiques socioscolaires différentes et portant sur près de 5900 sanctions, révèle que les garçons instrumentalisent la punition pour se démarquer hiérarchiquement du féminin, y compris à l’intérieur de la catégorie « garçons » : 80% des élèves punis sont de sexe masculin. L’appareil punitif scolaire, en les stigmatisant par la punition, les consacre dans une identité masculine caricaturale, renforçant lui-même ce qu'il prétend combattre,

- La deuxième étude porte sur les musiques amplifiées/actuelles et sur les cultures et sports urbains : 85% des jeunes, sur les lieux de répétition du rock, sont de sexe masculin, 90% dans les skates parcs, 100% dans les cités stades. Si l'idée de canaliser la violence des jeunes dans des activités positives est admise, on oublie que ces activités ne concernent que les jeunes garçons ou presque. L’étude montre que la socialisation entre pairs dans ces lieux spécialisés produit l’inverse de ce qui est souhaité et stimule les conduites viriles, le sexisme et l’homophobie.

Adresse :
Ermont
Espace jeunesse (salle polyvalente)
37 bis rue Maurice Berteaux

Contact : Arnaud Simetière
Tél : 01 34 04 12 12


Thématiques : Question de genre, Education, Animation - Loisirs


en savoir plus

Toutes nos actions de qualification font l'objet de publication en accès libre sur notre site.
Voir la rubrique Publications :

Autres contenus sur le thème : Question de genre


Autres contenus sur le thème : Education


Autres contenus sur le thème : Animation - Loisirs

© PÔLE DE RESSOURCES VILLE ET DÉVELOPPEMENT SOCIAL VAL D'OISE - Mentions légales - Plan du site - Crédits